Denis Rivière, peintre

Mars

Je repars vers la Grèce. Ce séjour de 2 semaines est bien différent du précédent. Evidemment, je "pastellise" l’Acropole et quelques autres constructions surgies de l’Histoire. Je retrouve Skopelos le lendemain. Mais l’impression de froidure et d’humidité que j’avais ressentie lors de mon séjour en janvier est remplacée par un climat tout à fait printanier. La grâce des amandiers en fleurs, la fluidité de l’atmosphère, les petits vins locaux et les premiers rayons de soleil qui chauffent la nuque donnent le goût du Paradis terrestre.

SPIP | | Un site Provita |