Denis Rivière, peintre

Novembre

En Allemagne, le premier de ce mois, je suis subjugué par toutes ses villes qui m’apparaissent toujours tellement opulentes. Le temps d’observer de nouveaux ciels parisiens, saluer quelques amis et je repars vers l’Egypte où j’ai vécu.

Je pousse mon voyage jusqu’à Assouan pour élire domicile dans ce merveilleux hôtel qu’est l’Old Cataract. Assis à cette terrasse, chère aux grands de ce monde, je contemple le paysage. La couleur bleue du ciel varie en permanence. Le matin, elle tire sur le vert pour s’adoucir ensuite, se réchauffer l’après-midi et s’enflammer le soir. Le sable est d’orange absolu au lever du jour, puis, au fil des heures son intensité est relayée par l’éclat du soleil sur le minéral. Enfin, les ombres bleu violacé s’emparent du paysage.

SPIP | | Un site Provita |