Denis Rivière, peintre

Septembre

Enfin, un peu de calme. Je n’envisage pas de voyage pour les prochaines semaines. Je goûte avec gourmandise le plaisir des longues heures passées dans mon atelier. L’automne est là. C’est une période merveilleuse de douceur, avec une lumière toute filtrée qui assouplit les formes, apaise les esprits. Oui, bon d’accord, c’est agréable de vivre ces instants, mais je ne peux oublier le contrat que je me suis passé. Je jongle donc avec les heures où le ciel me fait l’honneur de me montrer autre chose qu’un tableau de Y. Klein. J’attends parfois le soir, que le soleil décline pour jeter une orange dans ce grand lac de bleu.

SPIP | | Un site Provita |